Indépendante des partis politiques, la CFDT s’engage dans la campagne des législatives pour ne donner qu’une consigne de vote : tout sauf l’extrême droite !

Les femmes et hommes de ce pays, travailleurs, retraités, adhérents ou sympathisants de la CFDT sont des citoyens libres de leurs opinions et de leurs engagements. Ils ont leur mot à dire sur la vie de notre société, son organisation, les règles qu’elle se donne, le projet collectif qu’elle poursuit. En tant que première organisation syndicale de ce pays, la CFDT ne peut être indifférente à ce qui se passe dans le pays, en prenant sa part pour faire barrage à celles et ceux qui menacent la démocratie.

 

S’EXPRIMER SUR DES ÉCHÉANCES POLITIQUES ET DÉFENDRE LES INTÉRÊTS DES TRAVAILLEURS ET DES TRAVAILLEUSES

La bataille pour l’emploi ou pour de meilleures conditions de travail n’est pas incompatible avec le fait de prendre position dans le cadre d’une échéance politique. La CFDT connaît son rôle et sa place : être aux côtés des travailleurs et des travailleuses au quotidien, pour défendre leurs intérêts. Ainsi, tout faire pour qu’un parti qui est contraire aux intérêts des travailleurs et travailleuses n’arrive pas au pouvoir, c’est justement… défendre leurs intérêts ! C’est aussi pour cela qu’elle s’est exprimée dès le 10 juin en intersyndicale, pour réclamer des politiques plus justes, plus sociales, plus écologiques, pour de meilleures rémunérations et pensions de retraites, l’égalité femmes/hommes… Nous pouvons donc continuer à nous opposer à la réforme de l’assurance chômage, négocier dans les entreprises et les administrations et lutter activement contre le Rassemblement national ou Reconquête !

 

FAIRE BARRAGE À L’EXTRÊME DROITE

L’engagement de la CFDT s’inscrit dans une longue histoire dont les militantes et militants d’aujourd’hui sont les héritiers. Cette histoire s’est fondée sur des valeurs qui définissent son identité : émancipation, indépendance, solidarité, égalité et démocratie. Nous dénoncerons toujours les propos et les comportements qui contredisent nos valeurs, celles de la République et de la Démocratie, d’où qu’ils viennent. Nous combattons toutes les formes de discriminations et de discours d’exclusion, toutes les formes de totalitarisme et d’extrémisme. Nous nous opposons à tous ceux qui jouent sur les peurs, qui véhiculent la peur de l’autre en général et la haine des étrangers en particulier, promeuvent une image fausse de la société française et souhaitent mettre en place une société autoritaire. En résumé, tout ce qui fait l’extrême droite, qui est, plus que jamais, une menace en France. La présence d’un ou d’une candidate d’extrême droite est la seule circonstance qui peut amener la CFDT à s’impliquer dans le processus électoral. Ainsi, elle appellera systématiquement à faire battre les candidates et candidats d’extrême droite là où ils sont en mesure de l’emporter.

 

POURQUOI LA CFDT NE DONNE-T-ELLE PAS DE CONSIGNE DE VOTE CLAIRE ?

La CFDT a pour tradition depuis 30 ans de ne pas donner de consigne de vote. Ses adhérentes et adhérents, ses sympathisantes et sympathisants, comme n’importe quel citoyen, sont pleinement libres de leurs opinions. Organisation réunissant des travailleurs aux opinions diverses, la CFDT n’a pas à influer sur le choix qu’ils font des dirigeants politiques. C’est aussi ce qui nous rend libre : nous avons ainsi toute latitude pour contester ou soutenir des politiques, sans devoir de loyauté vis-à-vis de qui que ce soit. Seuls nos adhérentes et adhérents peuvent influer sur nos positions et il n’y a qu’à eux que nous devons des comptes.

Une fois l’élection passée, les nouveaux élus seront les interlocuteurs de la CFDT, dès lors qu’ils respectent les valeurs de la République. La CFDT s’engage par contre résolument pour inciter au vote. Le vote est un acte d’expression démocratique, il est aussi un des moyens de donner corps à la société. La CFDT appelle donc tous ses adhérentes et adhérents, comme l’ensemble des travailleurs et travailleuses, à voter pour participer au choix de leurs dirigeantes et dirigeants politiques et de leurs programmes.

 

LA CFDT EST INDÉPENDANTE

Selon l’article premier de ses statuts, la CFDT est une organisation syndicale « autonome vis-à-vis des pouvoirs politiques […] qui entend garder à son action une entière indépendance à l’égard de l’État, des partis. » Cet article précise également que « la confédération et ses organisations combattent toutes les formes d’abus de pouvoir, d’autoritarisme, de totalitarisme et participe à la consolidation de la démocratie. »

PAS DE CONSIGNE DE VOTE DEPUIS 30 ANS

Les élections présidentielles et législatives de 1981 sont les dernières élections nationales pour lesquelles la CFDT appelle à voter pour un candidat. Dans la période qui suit, la CFDT se démarque de plus en plus nettement de la politique gouvernementale. Cette prise de distance débouche dès 1986 sur la décision de ne plus donner de consigne de vote. En 1988, le congrès de Strasbourg entérinera la nouvelle orientation : « ni neutre, ni partisane dans les élections » (c’est-à-dire, ni soutien d’un parti, ni neutre par rapport à l’extrême droite), « ni adversaires, ni alliés face aux partis ». La volonté d’être un interlocuteur sans complaisance des gouvernements, quels qu’ils soient, ont conforté cette pratique.

QUELQUES RÈGLES POUR LES MILITANT·ES CFDT

Tout adhérent ou militant CFDT est libre, à titre personnel, de s’engager politiquement et de soutenir un parti ou un candidat, dans la mesure où celui-ci est compatible avec les statuts et les valeurs défendues par le syndicat. Être militant dans un parti politique est un acte d’engagement citoyen qui mérite le respect. La diversité d’opinions et de convictions au sein de la CFDT est une richesse. C’est aussi un atout pour rassembler largement les travailleurs, au-delà de leurs sensibilités partisanes. Mais parce que nous tenons à notre indépendance, nul ne peut utiliser le sigle CFDT ou ses responsabilités syndicales pour marquer son soutien à un candidat ou un parti, quel qu’il soit.

(Source: CFDT.fr, auteur CFDT)

Catégories : Communiqués

0 commentaire

Laisser un commentaire:

%d blogueurs aiment cette page :